Beliaur-Tolnen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aérin
Ombre n 2
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Ven 25 Aoû - 15:26

Avec toute cette pluie tomber ses dernier jours, pour ainsi dire tout le continent ressemble à un immense marais. J'ai beau lever les yeux au ciel encore et encore en espérant y voir un rayon solaire percé, celui-ci ne semble pas vouloir trouée ses épais nuage noir. C'est déjà compliqué d'avancé avec de l'eau partout et de la pluie qui tombe non-stop, mais depuis ce matin le vent aussi s'y es mis, il souffle si fort qu'il m'arrive d'être soulevée pour une bourrasque.

J'ai gardé mes ailes depuis mon retour du désert avec Leïo, mais je ne suis vraiment pas franche pour essayé de voler au travers d'une tempête...trop peu pour moi. Avec toute cette eau j'ai vraiment du mal à reconnaître l'endroit. Pas pratique pour une créature qui se déplace grâce à sa mémoire visuelle que son sens de l'orientation... Enfin, j'avais déjà abandonner l'idée de chercher à savoir ou je suis. Je vois la montagne par-là bas derrière moi et la colonne se dessine difficilement au travers du brouillard. T'en que je les vois, je sais au moins ou je dois m'orientée.

J'en ai mare de nager, j'aime bien l'eau, mais là c'est un peu trop pour moi.

-Et toi là arrête de me suivre, tu ne me croqueras pas !

Non, non -, je ne suis pas entrain de perdre là tête, je m'adresse juste a cet alligator qui me suis depuis quelques minutes. Il est aussi la raison pour laquelle je ne vais pas franc battant dans l'eau. Il n'est s'en doute pas le seul. Celui-ci est aussi long que moi, mais ils pourraient y avoir des bien plus grand et doute façon, je n'aie pas envie d'aller dire bonjour aux crocodiles du coin. Je m'assis sur un monticule de terre m'offrant une large bande pas encore inondé. Elle ailes entre ouverte pour éviter qu'elles ne se gorge d'eau et que je sois du coup incapable de voler. Le gros lézard ne veut pas me lâcher...le pauvre, il ne comprend pas trop ce qu'il se passe, je vois qu'il hésite entre le fait de me manger ou de m'approcher par pur curiosité. En même temps, je ne lui ressemble pas, mais depuis que je l'ai repéré je le tiens a distance en imitant ses sifflements.

Pour une énième tentative, je relève les yeux vers le ciel, cherchant du mouvement, un point d'éclaircie...quelque chose qui colore un peu ce ciel gris et triste.

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Leader N 3
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Ven 25 Aoû - 15:58

Cela faisait un certain temps que je n'avais plus revu la lumière du soleil. J'avais pris la décision de "dormir" pour moins me dépenser. C'était nécessaire d'augmenter de plus en plus le Cycle en raison de la blessure que j'avais reçu dans mon ancien monde. Il fallait du temps pour que je guérisse mais aussi de l'énergie. Dans mon ancien "chez moi", j'aurais pu guérir plus vite mais ici, ma nourriture était plus que rare. Je devais m'économiser. C'est ainsi que je fus réveillé par Ravan qui m'informa de la situation du monde. Des inondations de plus en plus importante se fit voir et de nouvelles créatures, aux dires de Jycrain, faisaient surfaces. Je sortis donc de mon sommeil, vieillissant et affaiblit pour aller voir cela de mes propres yeux.

Une chose est sur, le ciel est gris et maladif. Un temps parfait pour un Non-Mort dont le soleil était plus qu'un dérangement. Il aurait pu être mortel si j'avais été diminué complètement. Enfin, sous ma forme lupine, je parcourus les terres de Beliaur-Tolnen pour voir ces dites créatures mais aussi les dégâts des eaux. Et, en effet, je ne fus pas déçu du voyage. La terre était spongieuse et boueuse. Certaines portions de terre étaient entrainées par les courants, déracinant arbres et roches. Mais, malgré cela, le plus dangereux était les reptiles qui se cachait dans les eaux troubles. Ces crocodylidae nous attendait à chaque coins de rue, si je reprenais l'expression, et pouvait à chaque moment nous entrainer sous les eaux boueuses pour nous déchiqueter. Pour moi, la fuite et l'esquive était plus que nécessaire. Etre téméraire était stupide avec les pièges mortels que cachaient les lieux mais aussi en ayant mes capacités réduites de moitié, voir plus. Mais, au plus grand des hasards, malgré les milliers de senteurs que cachait ce monde humide, une odeur me fut connu. je pris la décision de la pister.

Il me fallut plusieurs heures pour l’apercevoir mais je la vis enfin. Pour lui signaler ma présence, je poussai un long hurlement strident, mêlant le loup et la chauve-souris. J'étais encore novice dans ce langage primaire car les langues animales étaient inintéressantes pour moi. Je lui dis :

-Me voici, jeune Aeon ! Me voici de retour après un long sommeil. Vient et conte moi tes histoires, Ombre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muse
Survivant N 1
Survivant N 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Ven 25 Aoû - 22:46

Aujourd'hui le ciel était gris. Ce genre de choses n'échappe jamais à Muse, elle qui est toujours au-dessus des nuages ou encore perchée sur sa tour de pierre. Elle était plutôt le sujet de superstitions que sujette à ces dernières, toutefois, un ciel gris signifie en général l'arrivée de la pluie ou bien un malheur, signe de mauvais présage généralisé. Mais ceci ne changerais aucunement les plans qu'elle avait. Elle s'était mise en route pour les plaines de Belladcerin. Rare de sa part se posait-elle. La terre était un endroit dangereux où monstres et humains régnaient tous deux en prédateur et destructeurs avérés. Le voyage fût légèrement long. Une bonne vingtaine de minutes à trainer ses flammes derrière elle, à illuminer le ciel. Certains pourraient croire qu'entre les nuages, le soleil se déplaçait mais il n'en était rien. Ce n'est que soudainement qu'elle se soutira des nuages pour se laisser tomber en piquet.

Elle prit son temps pour chercher un lieu d'atterrissage tranquille et sans danger. Bien qu'elle sois elle-même un large danger. Une fois à terre, toute végétation trop proche d'elle se mit à brûler avant qu'elle ne veille à réguler la chaleur de son corps au stricte minimum. Une fois fait, elle se mit à observer les animaux qui s'étaient focalisés sur elle, avant de reprendre leurs activités, dénudée d'hostilité à leur égard. Muse étant néanmoins attentive à ce qui se passait, elle aimait à réguler la biodiversité et protéger les espèces victimes de sur-chasse. Elle s'improvisait protectrice du monde animale, sans vraiment se souciait de la réputation qu'on lui donnerait, à travers le règne animal ou humain et leurs semblables... moins humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre n 2
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Ven 25 Aoû - 23:40

La pluie, j'en ai mare de cette eau qui mouille mon pelage et qui me donne l'odeur d'un chien mouillé. Mare de cette vase qui me colle aux pattes. Je donnerais tout pour me prélassé un peu au soleil et me faire rôtir le poil. Ce fut léger mais un bruit de courses attira mon attention, a ce bruit un hurlement intervint jusqu'à moi. J'en restais étonné, j'ai l'impression de connaître cette voix mais je suis sur n'avoir jamais entendu un tel hurlement. La raison arriva bien vite, trop vite même, je reculait en apercevant la massive bête arriver vers moi, lui faisant face en brandissant bien haut mes ailes pour l'impressionner ou du moins c'était l'idée. L'animal se stoppa juste devant moi, ne semblant même pas essoufflé. Je finis par reconnaître Iaur que je n'avais vu qu'une seule fois sous cette apparence.

Retourner dans ma position assise dans mon mouvement de recule, je le regardais d'un air surpris avant d'esquisser un sourire quelques peu amusé par sa réaction et se qui semblerais être de la ...joie ?

-Iaur ? Tu es tomber sur la tête ? C'est le temps qui te mets dans un tel engouement ? Hormis le temps que tu peux toi même remarqué, rien de spéciale...ha si, j'ai rencontré une créature serpentiforme avec des plumes et de couleurs bleus et avec un nom à rallonge, qui semble être un nouveau Tolnien. Tu ne pourras pas te tromper si un jour tu le croise il se dénote vraiment avec le reste et il aime que l'on prononce son nom en entier, qui est Livm Leïolum PlumeTempête.

Je ris en repensant au Nogar, quel étrange énergumène quand même. Et en parlant d'étrange c'est le ciel qui le devient soudainement en prenant des teintes de feu. Les nuages semble traverser par une flèche de lumière, mais le meilleur fut que cette présence stoppa un peu la pluie en évaporant plus rapidement les gros nuages noirs.

-Est-ce que ça pourrait être Muse ? Je ne l'avait plus aperçue depuis un bon moment. C'est le phénix dont je t'ai parler. Enfin si c'est bien elle.

HRP:
 

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Leader N 3
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Sam 26 Aoû - 13:22

Pendant qu'elle me parlait, je repris ma forme humaine. Étant beaucoup plus faible que de raison et encore légèrement dans le gaz, je fis une canne-épée avec mon sang sur laquelle je me reposais. Une fois qu'elle eut fini, je lui dis :

-Le temps entre autre mais apprendre que de nouvelles espèces sont à étudier me met dans une grande euphorie. Enfin, je vois que ce monde se peuple de plus en plus d'être aux personnalités foisonnantes. Je m'y présenterai en personne, cela fait trop longtemps que je suis endormi et j'ai besoin d'un peu...d'exercice.


J'allais lui poser d'autres questions lorsqu'une chose ardente perça la lourde couverture nuageuse. Aeon fut plus vif que ma question dont elle répondit. Je lui dis :

-Un phénix ? J'ai jamais pu étudier ce genre de créature vu qu'elles sont que légendes dans mon monde. Enfin, si cette chose est la Muse dont tu parles, peut-être viendra-t-elle te voir ?

Je me tus et observais le ciel avec mon regard d'une teinture changeante d'une blanc virant à l'orange. Attendons de voir si c'était bien elle mais je ne pu le dire car l'éclat de cette chose m’agressait les yeux ne montrant qu'une boule lumineuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muse
Survivant N 1
Survivant N 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Sam 26 Aoû - 16:50

La diversité dans ce lui était presque hallucinante. Quoi que rien d'impressionnant pour la phénix. Elle qui voyait presque tout, il était rare de voir des humains, -et d'autres races bipèdes- dans ce lieu. Les caravanes ne pouvait se déplacer ici que sur les semblant de chemin. Son attention fût attirée par un groupe de chasseurs visiblement citadins, à en voir leur tenue. Muse ne les aimaient pas trop. Ils avaient tendance, à l'opposé des trappeurs et des tribues, de prendre beaucoup trop. Des quantités considérable et même excessive, accumulant encore et encore. Pour leur confort et... leurs commerces. D'ailleurs, elle avait aperçu ces chasseurs. Ils semblaient avoir pris en chasse un large groupe d'herbivores majoritairement constitué de femelles ayant tout juste l'âge de reproduction. C'est sans une seule seconde que Muse prit son envol, cessant de réguler sa chaleur corporelle.

Une fois à bonne altitude, elle fondit sur les attaquants, commençant directement par une démonstration de force et pas des moindres. Ses flammes s'intensifièrent tellement qu'elle pourrait faire croire à un superstitieux ou encore un croyant que le soleil est venu tout détruire. La lumière était tellement intense que le regarder sur dangereux. Très dangereux. Les chasseurs qui avaient été pris de surprise commencèrent à fuir immédiatement. Cependant, il était déjà trop tard pour la majorité d'entre, car Muse ne se fit pas prier pour épuiser toute sa rage et sa flamme sur ses ennemis, calcinant homme, sol et faune ainsi que les armes. Mêmes leurs os n'avaient survécus. Cependant, Muse n'était pas une meurtrière et c'est pourquoi elle laissa fuir les derniers humains. Une bonne action de faite, elle s'en alla, plus loin. Ses flammes, toujours présentes étaient néanmoins diminuées au minimum. Elle était vulnérable à présent, mais peu lui importait, elle n'est aussi facile à vaincre.

Un large contrecoup qui lui ferait presque regretter ce qu'elle a fait; mais non. Ce n'était pas le cas. Si elle ne se donnait pas à fond, son devoir et son travail serait bâclé, ce qui, de son point de vue, n'est pas admissible. Toutefois, son vol fût court car elle avait aperçu une connaissance. Une vieille connaissance. Elle n'était pas sûre mais, cette créature était clairement à ses yeux une espèce animale qu'elle se devait de protéger. Cependant, une autre présence la laissait perplexe et elle s'en alla enquêter sur le couple. Une fois à terre, à une trentaine de mètres environs, elle continua son chemin à pattes, avant de réguler légèrement ses flammes déjà bien consumées. Une fois face à ces derniers, elle déploya ses ailles de toute leur longueur et se pencha en avant, dans un semblant de révérence, suivi d'un doux cri tout droit sortis des trous dans son becque. Elle les saluait, à sa façon, puis replia ses ailes, sereine.

« Aérin... Un plaisir de vous revoir. L'humanoïde vous pose-t-il un problème ? »

Naturellement, après avoir abordé le sujet du Vampire, elle se concentra sur ce dernier. Elle l'examinait, le dévisageait. Se redressant un peu plus pour augmenter sa tête, tête dressée. Elle adoptait une position destinée à se faire paraître plus imposante et donc, plus dangereuse. Elle n'était pas une érudit, elle ignorait donc totalement si ceci pouvait fonctionner hors du règne animal, malgré que ça marche tout de même, en règle général. Du moins, pour les humains de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre n 2
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Lun 28 Aoû - 19:40

Le vampire eut très vite repris sa forme humaine si l'on puis dire. Je ne fus pas surprise qu'ils montre de l'intérêt pour Muse ou bien même le Nogar. C'était Iaur, mais a présent nos regards ainsi que notre concentration se posais sur l'horizon pas si loin de nous pour finir. Une énorme boule de feu, des cris et plus rien. Une odeur de cendre humide parvint quand même jusque ici. Je m'étais redresser et ébroué profitant de la pluie calmée pour alléger mes ailes. Au loin une masse rougeâtre se manifesta. Je reconnus de suite Muse, en même temps il n'est pas bien difficile de ne pas la reconnaître. L'oiseau de légende vient nous rejoindre et me faire ses salutations au quel je m'en pressais de répondre pour éviter les quiproquo.

-Heureuse de te revoir Muse. Iaur n'est pas une menace.

J'allais dire qu'il étais un ami, mais est-ce vraiment le bon terme ? Nous avons un commun accord, mais de la à dire qu'il est un ami. De plus je penses que ce genre de familiarité ne fasse vraiment partie de ses principes. Enfin Je me fiche bien de savoir ce que je représente à ses yeux. Du moins savoir si je suis plus qu'une source nourricière quand il en a besoin. Et sur ce fais, j'ai remarqué sa canne et la position courbé qu'il tient, sans parler de son état physique. Je me demande s'il ne me cherchait pas pour se requinquer par ailleurs.

Mais trêve de rêveries, j'ai aussi ma curiosité qui pique vers le volatile de flammes. Et le spectacle de feu qu'elle vient de nous offrir.

-Pourquoi cette attaque ? Tu as des problèmes ?

Pas problème j'entends blessures et pars blessure, je sous entends la possibilité de lui venir en aide pour des soins.

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Leader N 3
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Lun 28 Aoû - 20:04

Il me fallut pas beaucoup de temps pour observer cette créature. Une chose est sûre, elle pouvait parler. Je ne pu m'empêcher de rire lorsqu'elle demanda à Aérin si je lui posais problème. Et encore plus lorsqu'elle prit une posture un peu plus imposante. Moi ? Un danger ? J'étais trop faible pour l'être. Aérin se permit de calmer tout risque de tension et me présenta. Je me permis tout de même de rajouter :

-Je me présente, je suis Iaur Immortals, Ancien et Père de la Famille Immortals. Créateur du Codex et vampire à plein temps. N'aillez crainte, je n'ai aucune raison d'être hostile avec vous.

Mon regard carnassier l'étudiait. Cherchant à comprendre la créature que j'avais en face de moi. Pendant mon moment d'étude, Aérin continua la conversation. Une attaque ? Qu'elle attaque ? Mon odorat se réveilla et décida de me donner la réponse. En un mot, ça sentait le brûlé. Pour être plus précis, la chair brûlée. Donc cette chose était un peu plus hostile qu'elle ne semblait paraître. Mais, soyons raisonnable, elle avait dû croiser une créature qui l'avait mise en difficulté. Je laissais la conversation défiler pour en apprendre un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muse
Survivant N 1
Survivant N 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Mar 29 Aoû - 7:17

Un buveur de sang. Muse fût rassurée. Ces êtres n'aimaient pas le feu. À y réfléchir, personne n'aime le feu que produit la phénix. Peut-être seulement Aérin, celle-ci était venu s'abriter non loin d'elle dans le passé, pour se réchauffer. Muse n'avait aucune notion de la famille, des titres et de toutes ces choses futiles auquel les races intelligentes et douées de raison semblaient s'attacher. Cependant Muse fit mine de reprendre une posture plus sereine, étrangement, Aérin, de part sa rareté, était douée pour apaiser les tensions. Alors qu'elle soutenait le regard peut être un peu trop intéressé du Vampire, elle répondit à sa voisine, aimablement :

« Des créatures étranges qui chassait un troupeau d'animaux dans la fleur de l'âge pour une reproduction. Ils ne semblaient pas faire de grande différence entre une femelle pleine, un enfant ou un mâle qui protége la "horde". Je n'aime pas ça, alors je n'ai pas fait preuve de plus d'état d'âme qu'eux envers ces animaux. »

Muse, s'occupa de ses ailes et ses plumes pendant un instant. Bien que majoritairement constituée de feu, elle aimait à s'occuper d'elle-même parfois. Puis elle en reviens à ses interlocuteurs, calme et posée, toutefois vulnérable au vue de sa récente attaque, chose qu'elle cache pour ne pas laisser paraître une faiblesse et donc une opportunité. Toutefois, qui s'y frotte se brûle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livm Leïolum PlumeTempête
Survivant N 2
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Mar 29 Aoû - 11:29

Livm Leïolum PlumeTempête volait au dessus des nuages.
Il était plus difficile de respirer à cette altitude, les vents étaient très forts, et il y avait le froid... Mais le nogard était un aves, et donc par définition, portait ses plumes pour le vol à haute altitude, à la différence de ses congénères draco.
Ça n'en était pas pour autant agréable, mais il préférait encore ça au vol au beau milieu de la tempête qui se déchaînait sous lui.
Il profitait de la chaleur du soleil, quand, brûlant comme un second astre de feu, un éclat attira son regard.
Le nogard cru apercevoir la forme d'un oiseau avant qu'il ne disparaisse sous les nuages. Il envisagea la possibilité qu'il s'agisse d'un prédateur, et, avec un soupir, se dirigea dans la direction d'où l'éclat de feu avait disparu. Si c'était vraiment un prédateur de feu, Livm Leïolum PlumeTempête ne pouvait pas faire comme s'il n'existait pas. C'était un trop gros risque à prendre.
Une fois au-dessus de la zone, le nogard s'éleva de deux battements d'ailes, puis il plongea dans un piqué pour affronter la tempête.
C'était bel et bien un oiseau de feu. Le temps qu'il arrive, il avait eu le temps de se poser, et semblait converser avec deux autres créatures... Tiens. Le nogard reconnu Aérin, qui portait toujours ses ailes. L'autre lui était complètement inconnu, et il resta encore quelques instants en périphérie sans s'approcher, hésitant à remonter et fuir cette tempête ou à se poser pour évaluer s'il y avait un danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre n 2
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Mar 29 Aoû - 15:42

Je ne pus m'empêcher de rire mine de rien lorsque que Iaur se présenta, cela m'amuse toujours autant de voir de le voir s'étoffer aux yeux des autres, montrer qu'il à de l'importance, bien que cela me semble assez dérisoire voir même ironique qu'il tient t'en à se montrer face des créatures avant tout animal et qu'il considère comme inférieur. Je gardais un sourire quelque peu narquois en déviant les yeux vers l'oiseau de flamme alors qu'elle me répondait.

-La diversité animal sur ce monde n'est pas très logique, il y a bien trop de prédateurs par rapport aux proies. Réguler leurs nombres pour préserver la biodiversité risquerait d'être compliqué.

Bien que chercher à contrôlé le nombres d'individus selon l'espèce, cela me rappelle surtout la "préservation" des humains. J'estime que l'on n'a pas le droit de décider de qui doit mourir, qui peut survivre si ce n'est que pour se nourrir. Iaur reste silencieux...étrange...quoique non, normal en faite. Je me mis à bailler, découvrant mes crocs, en remontant ma tête pour m'étirer en temps. Mon regard s'échappa dans le ciel quelques instants pour s'arrêter sur une forme bleuté volant un peu plus loin.

-Tiens, le hasard fait bien les chose, C'est lui Livm Leïolum PlumeTempête.

J'ignore et je penses qu'à cette distance qu'il ne m'aie pas entendu parler de lui. C'est pour ça que je poussais un cri bref et strident à son égard, assez semblable à celui d'un renard. Au moins lui montrer que nous l'avions remarquer. Je le sais plutôt méfiant, du coup je me demande s'il osera s'approcher.


HRP:
 

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Leader N 3
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Mar 29 Aoû - 21:12

Pendant que la conversation s'enchainait, je ne pu m'empêcher de remarquer le soin qu'apportait la dite Muse à son plumage. Hm, je me demande si ça serait possible de récupérer l'une de ses plumes pour l'étudier de plus près. Était-ce elle ou son corps qui produisait ces flammes ? Était-ce magique ou organique ? Avaient-elles des vertus ou étaient-ce des plumes banales ? J'étais complètement perdu dans mes réflexions que je ne remarquai pas la nouvelle présence qui planait au dessus de nous. Ce fut le cri plus qu'étrange d'Aérin qui me sortit de ma rêverie. Mon regard quitta un moment l'objet d'étude que faisait Muse pour voir à qui s'adressait cet hurlement. Je remarquais une forme bleutée semblable à un serpent avec des pattes et des ailes. Je ne sus dire qui avait crée cette créature mais cette bizarrerie méritait étude. Mais avant de m'occuper d'elle ou il, je me permis de me rapprocher du phénix pour lui demander :

-Pardon de vous demander cela mais pourrais-je obtenir l'une de vos plumes ? Et si possible récupérer certains fluides ? Étant inconnu pour moi, j'aimerais étudier votre race. Je vous aurais bien demandé de passer une série d'expérience chez moi mais j'ai appris, avec ma plus grande incompréhension, que de nombreuses personnes n'appréciaient être sujet à des tests.

Il serait toujours bon de la rajouter sur mon Encyclopédie comme le ou la nouvelle arrivante. Garder une trace de ces créatures si jamais elles disparaissaient ou comment précipiter leur fin si j'en suis obligé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muse
Survivant N 1
Survivant N 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Mer 30 Aoû - 23:47

Une fois sa tâche terminée, Muse releva la tête lorsqu'Aérin fit mine de crier au ciel. Instinctivement, la phénix observait ce à quoi s'adressait le cri. Une créature bleue, étrange. Semblable à un dragon mais trop fin pour atteindre telle dangerosité. Son attention fût vite reconquise par le vampire qui... voulait désassembler la phénix pour l'étudier. Bien évidemment, aucune raison d'accéder à tel requête.

« Je vous invite à étudier mes restes lorsque je serais morte. Malheureusement pour vous, ce n'est pas chose possible, j'imagine que vous savez pourquoi. »

Petit mot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livm Leïolum PlumeTempête
Survivant N 2
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Jeu 31 Aoû - 22:52

Les regards tournés vers lui et le cri d'Aérin répondirent à son dilemme, et il inclina ses ailes vers le trio.
Il garda néanmoins ses distances et se posa à une dizaine de mètres d'eux.
Un oiseau de feu faisait face à un étrange humanoïde qui paraissait faiblard. A côté d'eux, se tenait, comme il l'avait déjà remarqué, Aérin. Il prit un instant pour prendre l'atmosphère de la scène et sentit aussitôt l'hostilité de la créature ardente à l'encontre du bipède.
Tout en se questionnant sur la possibilité d'une bagarre et le danger possible que cela engendrerait, il leva ses ailes pour se protéger de la pluie.
D'après ce qu'il avait ouï, l'être de feu proposait d'étudier ce qu'il resterait de lui quand il serait décédé, or il semblerait que cela soit impossible. Livm Leïolum PlumeTempête nota soigneusement cette dernière information tout en s'interrogeant, un peu perplexe face à ces paroles contradictoires.
Le nogard ne comptait pas aller se présenter de lui-même, cela aurait revenu à donner des informations qui ne concernait pas ses interlocuteurs. Il se contenta donc d'attendre, espérant analyser vite s'il y avait une menace. Et également... L'un d'eux, peut-être, le connaîtrait d'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre n 2
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Ven 1 Sep - 13:08


Iaur et ses questions, m'amuseront toujours autant, sont âme de scientifique ne colle décidément pas avec des créatures comme nous. Je lui ai pourtant déjà dis que nous prenions plutôt mal le fait d'être étudié. Je ne sais pas pour les autres, mais ce terme me rappelle toujours, les cages, les sangles, les piqûres et les coups que donne les humains quand ont ne se tiens pas assez tranquille. Et cette odeur d'ammoniaque que j'ai toujours l'impression de sentir malgré les années qui ont défilées...
 
Bien évidement Muse refusa encore poliment la demande du vampire, cela ne m'étonnes pas. Le Nogar que j'eus fais remarquer ce décida à un peu nous approcher. Gardant sa méfiance naturel. Je rappelle pourtant lui avoir monter les crocs et vu combattre une wyverne donc il sait se défendre. Enfin, je m'étais relever pour me rasseoir en changeant l'appuyant sur ma patte et ma queue. Mes ailes définitivement gorgée d'eau et lourde que je rabattis dans mon dos, ce qui fis glisser l'eau qu'elle contenait sur ma colonne qui pour l'heure était encore sèche. Le froid et l'humidité qui me prirent soudainement, me firent grincer des dents et faire un bon en avant, avec le hoquet de surprise qui suivit le tout.
 
Enfin je profitais d'être maintenant postée sur mes 4 pattes, pour me rapprocher de Muse et Livm, tout en gardant une distance, pour l'un pour éviter de mourir de chaud bien que se rapprocher de Muse fut vraiment très tentant, vu que sa chaleur sèche la terre la ou elle est a qu'a cette distance profiter de la température est plus qu' agréable. Je m'en arrêtais même là, laissant son espace au nogar.
 
-Détend toi, personnes ne t'attaquera, juste l'énergumène là-bas qui as des idées bizarres parfois, mais il n'est pas un danger.
 
Je m'étendis sur mes antérieurs, mon ventre touchant le sol, puis mes postérieurs suivirent le mouvement, couché je laissais aussi le haut de l'articulation de mes ailes reposé au sol.

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Leader N 3
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   Ven 1 Sep - 21:12

La réponse de la dite Muse ne pu que me donner le sourire. Je m'empressai de lui répondre, voyant dans quelle confusion était le volatile :

-Rassurez-vous. Je ne vous demandais pas d'étudier votre carcasse mais plutôt étudier des éléments. Je ne cherche qu'à connaître ce qu'il m'ait inconnu. Il serait bête de vous tuer alors que vous m'apporterez plus d'éléments vivant que mort. Non, je ne vous demandais juste si je pouvais recueillir chez vous une simple plume plus quelques fluides comme un peu de votre sang, larmes, salives et autres. Ne croyez en rien que je vais vous enfermer ou vous tuer pour vous prendre le tout par la force.

Il est vrai que je n'allais pas les tuer ou les enfermer. Il est toujours plus agréable pour une étude de laisser le libre-arbitre aux étudiés que de les forcer ou même les tuer. Enfin, même si ouvrir des cobayes pour mieux les connaître est monnaie courante pour moi, je préfère le faire sur une population d'individu largement répandue. Je privilégiais même les individus morts naturellement même si, des fois, j'en tuais un selon certain critère. Mais, mourir pour la Science, n'étais-ce pas un privilège ? Enfin, elle pouvait être sûre d'une chose, elle ne risquait rien.

Je vis que la créature peureuse qui nous survolait venait de se poser assez loin de nous. Pendant que je conversais avec Muse, Aérin avait engagée la conversation avec le dit Livm Leïolum PlumeTempête qu'elle m'avait parlé. Je me permis de me rapprocher, sans faire preuve de douceur. J'étais beaucoup trop vieux pour apprendre ce genre de manie. Je lui dis :

-Vous devez être le dénommé Livm Leïolum PlumeTempête dont m'a parlé Aérin. Je me présente, Iaur Immortals, Ancien et Père de la Famille Immortals. Créateur du Codex qui régit ma race, énergumène aux idées bizarres selon notre chère Eikyuu et vampire à plein temps. N'ayez crainte, à part la même demande que j'ai prononcé à Muse, je ne vous ferais aucun mal. Du moins, tant que vous ne serez pas un Lycan ou bien hostile à moi, à ma Famille et mes "amis".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Triste et gris est le ciel...(Iaur-Muse-Aérin et libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arc en ciel de couleurs
» Triste paysage... [Feat. Nymeria]
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» Le rêve (PV Ciel et Tornade)
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beliaur-Tolnen :: Bel-Laderyn :: Belladcerin-
Sauter vers: